Eugène Mba en passe de rejoindre Léandre Nzué à Sans famille ?

0
435

D’après nos confrères de média 241, Eugène Mba, le nouveau maire de la commune de Libreville, fraîchement élu le 29 décembre 2020 dernier serait en passe de rejoindre Léandre Nzué a Sans famille (la prison centrale de Libreville) pour des faits présumés de détournements de fonds publics.

Nos confrères expliquent que tout aurait commencé le vendredi 30 avril dernier. A cette date, Eugène Mba aurait signé, contre toute procédure légale une lettre de commande numéro 0006, dont l’objet porte sur les travaux de curage des caniveaux en zones inondables et des bassins-versants à l’entreprise JETA GROUPE dont les factures ont exactement une valeur de 337 936 304 F CFA.

Seulement, les travaux pour lesquels le maire va décaisser cette somme d’argent sont à ce jour inexistent et si tant est qu’elles existaient elles ne serait pas pris en compte par l’Etat dans ces priorités du moments bien connues par l’édile de la commune. La chose se présente donc comme un marché fictif de plusieurs millions de francs qui a été passé de gré à gré et au mépris des règles usuelles en matière de passation des marchés publics en République Gabonaise.

La version du maire sur le sujet n’est pas encore connus. On sait seulement que ce dernier aurait poussé le vice jusqu’à certifier de sa main que les prestations facturées ont bien été effectuées et ce, avec la mention « Certifié service fait » légitimant ainsi ce qu’on peut caractériser de prévarication de deniers publics.

Malgré les nombreuses mises en garde d’Ali Bongo Ondimba et les campagnes de sensibilisation des agents publics sur les mécanismes de lutte contre la corruption, la gestion peu orthodoxe des deniers publics à la Mairie de Libreville est en passe de devenir une discipline olympique. Il y’a moins de 2 ans seulement que l’ancien maire de Libreville Léandre Nzué a été placé à la prison centrale de Libreville. Eugène Mba risque bien de l’y retrouver d’ici peu.

Laisser un commentaire