Vincent De Paul Massassa expose ses ambitions futuristes pour l’école des mines de Moanda

0
117

Le ministre du Pétrole, du Gaz et des Mines, Vincent De Paul Massassa, a exposé ce mercredi 4 août 2021 alors qu’il présidait l’assemblée générale de l’école des mines et de métallurgie de Moanda ses ambitions futuristes pour l’école des mines de Moanda.

Le membre du gouvernement veut ouvrir l’école à de nouveaux horizons. Cette annonce a été faite à la suite du conseil d’administration dudit établissement. Elle témoigne surtout de la volonté du ministre de travailler à l’optimisation du rendement de cette établissement dans le secteur.

Cette quête de l’excellence s’inscrit dans la vision du gouvernement d’être compétent et compétitif dans le domaine des mines. Pour la petite histoire, le Gabon s’est lancé depuis presque deux ans à la recherche de potentiels investisseurs dans le secteur des mines et des hydrocarbure. Le pays a pour cela multiplié des rencontre avec des partenaires internationaux afin d’exposer son potentiel dans lesdits domaines.

Le vendredi 16 juillet 2021, une délégation de la République Tchèque conduite par le ministre de la Défense Tomas Kopecny a eu une longue séance de travail avec le ministre gabonais du pétrole Vincent De Paul Massassa à ce sujet. Il était question pour eux de venir toucher du doigt le potentiel du pays dans les domaines. Des accords de formations du personnel gabonais œuvrant dans le secteur des mines avaient même été envisagées.

Toutes ces perspectives d’ouverture au reste du monde exigent donc à l’école des mines de Moanda de s’accoutumer à l’excellence. Pour rendre cette dernière efficiente, la Banque Africaine de Développement (BAD) a renfloué d’un montant de près de 700 millions de FCFA le budget prévisionnel de la prochaine année académique 2021-2022 de l’école des mines de la ville de Moanda.

Laisser un commentaire